Scrabble, ludique et pédagogique

Avec près d’un siècle d’existence, le scrabble est un jeu qui se joue en famille, entre amis et même en compétition internationale. Cependant, sa fonction n’est pas que ludique. Le scrabble ne se limite pas seulement au divertissement, il compte plusieurs autres avantages qu’il convient de connaître.

 

Double compétences en jeu

À première vue, on est tenté de dire que le scrabble est purement littéraire. Ce n’est pas le cas ! En fait, le scrabble nécessite des compétences de base en calcul. Chaque lettre équivaut à un nombre et la valeur d’un mot trouvé est calculée sur les chiffres que les lettres composent. L’objectif est en résumé de trouver un mot qui puisse rapporter le maximum de points possibles. 

Pour entretenir la mémoire

Il y a une réalité qu’il convient de ne jamais oublier : le cerveau est un muscle. Comme tous les muscles, il a besoin d’entretien et d’exercices pour garder la forme et se développer. Le scrabble peut aider le cerveau à se développer. C’est un moyen de le garder en éveil et de le faire travailler dans le bon sens. L’effort cérébral que ce jeu demande est un stimulant pour les différentes fonctions cognitives. le scrabble est bon pour entretenir la mémoire et retarder le vieillissement du cerveau.

Booster la créativité et stratégie

Le côté pédagogique du scrabble est plus éténdu qu’on ne le croit. Mis à part les vertus littéraires et mathématiques de ce jeu de société, il demande en plus de la créativité et de la stratégie. Le joueur doit avoir un esprit d’anticipation et une stratégie. C’est en fait un jeu hautement stratégique qui demande au joueur de deviner les lettres en possession des adversaires. Qu’est-ce qu’il va sortir si j’utilise cette lettre ? Dois-je attendre avant de sortir ce jeu. Attendre une autre opportunité ou se lancer de suite. AUtant de stratégie qu demande de l’inventivité.

 

Plus qu’un simple jeu pour se divertir, le scrabble est une activité cérébrale des plus stimulantes qu’il convient d’essayer au plus tôt, vers les 5 ans, il est déjà possible de s’y mettre.